Présentation - Région de la Vallée d'Abondance
  
 
 
Cornettes de Bise, col d'Ubine et face nord du ChaufféLe mont Chauffé forme une longue échine qui s’étend de manière rectiligne sur près de trois kilomètres. A son point culminant, sa muraille nord domine de plus de 400 mètres les alpages gazonnés et débonnaires d’Ubine. Les frères Néplaz puis Bartholomé y ouvrirent trois itinéraires dont le départ commun, coté maintenant en 5, resta pendant 20 ans la longueur la plus dure du Chablais. René et Pierre Néplaz mirent quasiment 6 heures pour franchir ce passage de 35 mètres lors d’une première tentative en août 1940. La face ne fut gravie intégralement qu'un an plus tard après 10 heures d’efforts, marquant ainsi, pour les Préalpes et pour l'époque, une première d’une envergure sans équivalent. On ne vient pas dans cette face nord pour y faire de grandes envolées d'escalades modernes et sécurisés sur spits mais plutôt pour parcourir des itinéraires très typés terrain d’aventure dans une face nord pas vraiment sinistre puisque les pâturages rassurants d’Ubine sont à portée de chausson.

Même si l’origine de son nom est sans rapport avec la fournaise (Chauffé émanerait d’une interprétation d’un mot patois signifiant pâturage !), la face sud du Chauffé porte bien son nom. En plein été on y cuit, par contre elle reste en condition longtemps, sèche rapidement, ce qui fait que l'on peut y grimper presque toute l'année. On y trouve des escalades peu verticales, plutôt « sur les pieds » et ça tombe bien puisque le rocher y est propre, et adhérant juste comme il faut. De manière surprenante, malgré un accès facile, un rocher au grain superbe et un cadre magnifique, la fréquentation de ces secteurs reste plutôt confidentielle (et c’est aussi bien comme ça !): peut-être à cause d’un niveau globalement élevé et d'un type d’escalade bien spécifique.

La traversée des arêtes, course variée, facile et au caractère étonnamment méditerranéen, gagne à être parcourue à l’automne lorsque l’atmosphère, plus translucide, mettra encore plus en valeur la perspective remarquable qu’elle offre sur les montagnes régionales mais aussi sur les massifs proches du Mont Blanc et du Valais. Elle sera ignorée par les aficionados de la roche pure mais ravira les amateurs de courses simples et où le plaisir d’être en montagne prime sur l’exercice gymnique.
INFORMATIONS GÉNÉRALES
Orientations :
  • Solitude : ouest-nord-ouest En été, soleil en seconde partie d'après midi dans la face.
  • Chauffé nord : nord-nord-ouest. En été, soleil en fin d'après midi dans la face.
  • Piliers, Faille, Plagnes, Raille : sud-sud-est.
  • Trêche : nord-nord-ouest. En été, soleil en fin d'après midi.
  • Brion : est.
Périodes favorables :
  • Solitude : mai à novembre.
  • Face nord du Chauffé : mi-juin à octobre, mais cette face est de temps à autres parcourue en hiver.
  • Piliers, Faille, Plagne, Raille : la paroi est très bien exposée au soleil, ce qui fait que l'on peut y grimper presque toute l'année. Très (trop?) chaud l'été, plus agréable en seconde partie d'après-midi.
  • Traversée du Chauffé : avril à novembre.
  • Trêche : mai à septembre.
  • Brion : mai à novembre.
Altitudes moyennes de départ des voies :
  • Solitude : 950 m
  • Face nord du Chauffé : 1700 m
  • Piliers, Faille, Plagne, Raille : 1500.
  • Trêche : 980 m
  • Mont Brion face est : 1750
Nombre de voies / longueurs de la région :
180 / 386
Points forts :
  • Face nord du Chauffé: cadre sauvage, entre face nord et pâturages, accès facile et rapide (sauf en hiver).
  • Face sud du Chauffé : face gorgée de soleil, rocher parfait, accès rapide et toujours un cadre splendide.
  • Mont Brion face est : Terrain sauvage, approche rapide.
Points faibles :
  • Face nord du Chauffé : zones d'herbes, rocher quelquefois aléatoire.
  • Mont Brion face est : Peu de voies, équipement vétuste dans certaines voies.
Carte :
I.G.N. 3528 ET - Morzine.
ACCÈS ROUTIER
L’accès pour la face nord du Chauffé se fait généralement par Vacheresse et le hameau d’Ubine même si un accès par la Chapelle d’Abondance et Chevenne est tout à fait envisageable. Pour les voies de la face sud du Chauffé et pour la traversée des arêtes on démarre du village du Mont, en amont d’Abondance. Le Brion s'atteint par la route menant aux chalets de Prétairié après avoir traversé le village d'Abondance.

Accès à Ubine (Chauffé nord) :
Rejoindre Vacheresse (par la D22 qui suit la vallée entre Thonon et Abondance) et monter au hameau du Villard puis de la Revenette (863 m). Poursuivre par la route qui monte en direction de Bise. Au carrefour des «Quatre Chemins» (4 km depuis la Revenette) poursuivre à droite par la route (quelques passages étroits) jusqu'aux chalets d'Ubine (1485 m - 7 km depuis la Revenette). L'hiver, cette route n'est pas déneigée à partir de la Revenette et une barrière empêche toute circulation à partir de la mi-décembre. Parking, refuge des Amis de la Nature (04 50 73 12 98), eau.
Accès à la Centfontaine (Solitude) :
Six kilomètres avant Abondance en venant de Thonon (D22), après la bifurcation qui monte à Vacheresse, prendre sur la gauche la petite route qui traverse la Dranse et monte vers Cenfontaine. Poursuivre sur 600 m en passant le hameau de Centfontaine et prendre sur la droite un bon chemin carrossable. Après une courte montée on débouche dans une vaste prairie. Se garer avant que le chemin commence à redescendre, juste avant un petit hangar situé à gauche (100 m depuis la route, 850 m d'altitude). Le pilier jaune est bien visible.
Accès au chemin de la Raille (Piliers, Faille, Plagne, Raille, Ferraillon et traversée) :
D'Abondance (915 m - D22 depuis Thonon) prendre à gauche en venant de Thonon la route qui monte au village du Mont. Juste avant d'y parvenir (fourche) prendre la route puis le chemin carrossable qui continue vers l'est, passe un premier parking (Le Sauvage, 1229 m, point de départ pour le secteur des Piliers, de la Faille, de la Plagne et pour la traversée des arêtes du Chauffé) et laisse à gauche le chemin qui monte à la Plagne du Mont. Poursuivre jusqu'à ce qu'il ne soit plus praticable sans véhicule 4x4 au lieu dit les Côtes (1280 m, 5 km). Le chemin depuis le Mont n'est pas déneigé en hiver. Parking.
Accès à Prétairié (Brion face est) :
D'Abondance (915 m - D22 depuis Thonon) traverser le village, passer devant le télécabine de l'Essert et poursuivre jusqu'à Prétairié, fin de la route carrossable (4 km, 1128 m). Parking.
APPROCHES
Que ce soit pour les faces nord et sud du Chauffé ou pour le Brion toutes les approches sont tranquilles et rapides. L’accès à la face nord du Chauffé est même une gentille petite promenade sans réel rapport avec la rude escalade qui suit.

Approche de la face nord du Chauffé depuis Ubine :
Temps montée:20 mnDénivelée:250 mAltitude départ voies:1750 m
Des chalets d'Ubine, traverser les larges pâturages en longeant la face nord du Chauffé pour gagner très facilement au nord-est le col d'Ubine bien visible (1694 m). Le départ des voies est bien visible quelques mètres au-dessus du col.

Il est aussi possible d'atteindre le col d'Ubine depuis la Chapelle d'Abondance puis Chevenne en suivant le vallon du Nant Séchet (1 heure). C'est bien plus long que par Ubine, mais cela peut s'avérer largement payant pour le retour après une voie dans la face nord : depuis le sommet du Chauffé, descendre par l'arête ESE puis rejoindre Chevenne. On évite ainsi la longue remontée au col de la Plagne du Mont pour rejoindre Ubine et le véhicule.
Approche face de la Solitude :
Temps montée:15 minDénivelée:100 mAltitude départ voies:850 m
100 m à droite du hangar, traverser le champ et monter presque droit dans la forêt (parfois raide et désagréable) jusqu’à venir buter contre la paroi, largement à gauche du pilier jaune. Longer la paroi sur la droite jusqu’à trouver rapidement une rampe rocheuse caractéristique qui marque le départ de la voie (équipée de plaquettes).
Approche des secteurs des Piliers, Faille et Plagne :
Temps montée:10-20 minDénivelée:100 mAltitude départ voies:1350 m
Depuis le premier parking du chemin de la Raille (Le Sauvage, 1229 m) prendre immédiatement à gauche, pendant 400 m, la bonne piste qui monte en direction du col de la Plagne du Mont jusqu’à rejoindre une fourche (panneau « Les Combes, 1300 m ») juste après une montée plus raide (à gauche la piste se dirige vers les chalets des Combes, tout droit vers la Plagne du Mont).
Pour rejoindre les « Piliers », quitter la piste et prendre sur la droite une ancienne piste de débardage qui monte en direction du nord. Rapidement, après une suite de zizags, au niveau d’un cairn, la quitter et prendre sur la droite une sente qui mène rapidement au pied du Pilier Sauvage (10 mn). La « Dalle Sauvage » puis le « Pilier à Picots » s’atteignent en quelques minutes en suivant la paroi (sente bien tracée dans le pierrier).
Pour rejoindre le secteur de la « Plagne du Mont », à la fourche précédemment citée, poursuivre sur la piste qui, après quelques virages, longe les petites barres sur la droite (20 mn).
Pour rejoindre le secteur de la « Faille », deux solutions :
- Du secteur à « Picot », suivre la sente bien tracée qui rejoint en 5 minutes la « Faille ».
- De la fourche précédemment citée, poursuivre sur la piste qui monte de manière rectiligne et passe sous une galerie d’épicéas avant de faire une épingle à droite. A la première épingle à gauche, monter droit dans le champ jusqu’à rejoindre, légèrement sur la gauche, une bonne sente tracée dans le pierrier qui permet de rejoindre sur la droite le secteur de la « Faille » (15 mn).
Approche du secteur Grande Raille :
Temps montée:20 minDénivelée:270 mAltitude départ voies:1550 m
Depuis le dernier parking du chemin de la Raille (les Côtes, 1280 m) poursuivre la piste sur 50 mètres et emprunter un sentier sur la gauche (panneau Grande Raille). Suivre le chemin bien tracé (cairns et balisage points bleus) qui monte d’abord dans la forêt puis débouche dans les larges pentes d’herbes supérieures. Le sentier, poursuit en serpentant jusqu'au pied de la dalle de la « Grande Raille », évidente au-dessus. Descente par le même itinéraire.
NB : le sentier d’accès à la « Grande Raille » a été complètement retracé et l’accès en grandement facilité.
Approche du secteur Petite Raille :
Temps montée:35 mnDénivelée:270 mAltitude départ voies:1550 m
Depuis le dernier parking du chemin de la Raille (Les Côtes, 1280 m) poursuivre 700 mètres jusqu'à ce que la piste quitte le fond du vallon dans un virage bien marqué sur la droite (limite de la forêt - 1445 m). Laisser la piste, passer un portillon en barbelé (bien refermer après le passage) et poursuivre dans le fond du vallon en suivant d'abord un chemin (cairns) puis des pentes d'herbes. Dans le haut (clôture), traverser sur la gauche pour rejoindre un bon chemin dans le pierrier qui donne accès au pied de la paroi bien visible. Chemin nettement tracé.
Les deux premières voies du secteur (voies sans nom), se situent droit au-dessus du virage (longue traînée jaune dans la dalle entre les deux voies).
Approche du secteur Ferraillon :
Temps montée:1h10Dénivelée:400 mAltitude départ voies:1650 m
Depuis le premier parking du chemin de la Raille (Le Sauvage, 1229 m) poursuivre la piste sur 400 mètres et, dans une courbe, emprunter un sentier sur la gauche qui monte en direction du couloir du Ferraillon. 50 mètres plus haut, on rejoint une piste forestière. Laisser le chemin qui monte dans le pierrier et prendre au-dessus à droite (panneau marqué « Voies d’escalade ») un nouveau cheminement, pas encore très bien marqué, qui longe le couloir sur sa droite (suivre les marques rouges). Vers 1540 m le cheminement se divise en deux (panneau en place) :
- Des marques jaunes partent sur la gauche et traversent le pierrier en légère descente pour donner accès, après une montée zigzagante à travers de raides ressauts, au départ des voies situées sous le sommet du Petit Chauffé (« Cuir et dentelles », « Trois paires de pompes ») vers 1610 m. Poursuivre sur la droite en suivant des cairns pour accéder en 5 minutes aux voies suivantes (« Fesses de Bouc »). Le cheminement est quelquefois délicat et exposé, surtout par terrain gras.
- Les marques rouges poursuivent le long du pierrier du Ferraillon jusque vers 1600 m et traversent ensuite le pierrier quasiment à l’horizontale pour donner accès aux voies situées sous les dents du Chien et d’Ubine (« Si prêt d’Ubu », « Madame Bovin rit »…) vers 1650 m.
Approche de la traversée des arêtes du Chauffé :
Temps montée:1h15Dénivelée:380 mAltitude départ voies:1600 m
Depuis le premier parking du chemin de la Raille (Le Sauvage, 1229 m) prendre immédiatement à gauche la piste qui monte en direction du col de  La Plagne du Mont. Au col, s'élever à droite (nord-est) en suivant le bon sentier qui mène aux chalets d'Ubine. Après une descente, laisser sur la gauche la sente qui descend vers Ubine et poursuivre sur la croupe puis la crête boisée qui débouche sur l'arête du Petit Chauffé (sentier quelquefois peu visible). Quelques sections du sentier glissantes et fortement exposées au-dessus de barres.
Des chalets d'Ubine on peut aussi rejoindre les chalets de la Plagne du Mont par un sentier bien tracé qui s'élève au sud-ouest (couper vers l'arête du Chauffé avant d'arriver au col). 20 mn. Cette solution n'est pas pratique pour récupérer la voiture à la descente.
Approche la Trêche :
Temps montée:35 minDénivelée:230 mAltitude départ voies:940 m
L’accès à la voie se fait en rappel depuis un arbre situé au sommet de la face, en contrebas du chalet de la Trêche. Deux solutions sont possibles pour accéder au chalet de la Trêche :
- Par le chemin des Carres : depuis Abondance, prendre la D22 vers Châtel et après 1,3 km prendre sur la droite une route qui traverse la Dranse et mène au hameau des Carres (940 m). Derrière les maisons, prendre un chemin qui, à travers la forêt, monte sud puis sud-ouest jusqu'au chalet de la Trêche (1167 m, 35 mn).
- Par le chemin de la Trêche : depuis Abondance, prendre la route du Lac des Plagnes. Après la première épingle à cheveux, se garer au Fayet d’en Bas (980 m). Prendre le chemin qui, à l’est, monte à travers la forêt jusqu'au chalet de la Trêche (30 mn).
Approche du Brion face est :
Temps montée:40 mnDénivelée:630 mAltitude départ voies:1750 m
De Prétairié, suivre une piste qui mène aux chalets des Serranants (1400 m). Le sentier grimpe alors au sud-ouest, laisse à droite une sente menant au col des Dames du Moulin et passe par le pied du Mont Brion. Par des éboulis on gagne alors rapidement le pied de la face est.
DESCENTES
Depuis le sommet du Chauffé, après avoir effectué la traversée des arêtes, on peut redescendre soit par la voie normale du Ferraillon soit poursuivre par l'arête est-sud-est. Les deux solutions permettent de rejoindre la piste de la Raille puis le parking du Sauvage.
Lorsque l'on vient d'une voie de la face nord, on a aussi deux solutions pour retourner au parking d'Ubine. La première consiste à descendre par la voie normale du Ferraillon puis à remonter au col de la Plagne du Mont où l'on trouve un sentier qui descend vers Ubine (voir l'approche de la traversée du Chauffé). La deuxième alternative consiste à descendre l'arête est-sud-est, poursuivre jusqu'au chalet de la Raille, rejoindre le vallon du Nant Séchet et remonter au col d'Ubine. Cette deuxième solution est préférable car moins longue.

Descente du Mont Chauffé par le Ferraillon :
Du sommet suivre l'arête qui descend vers le nord-est sur environ 50 mètres et descendre dans une petite face rocheuse (3) qui mène à un immense plateau incliné. Suivre la sente qui descend en écharpe sur la droite (sud-ouest) et qui aboutit  dans un raide couloir d'éboulis (couloir du Ferraillon) qui s'incurve progressivement sur la gauche. Le descendre intégralement (éboulis et sente) pour finalement déboucher sur la piste carrossable de la Raille qui permet de rejoindre facilement le parking du Sauvage à quelques minutes. 50 minutes.
Descente du Mont Chauffé par l'arête est-sud-est :
Du plateau incliné atteint par l’itinéraire décrit ci-dessus, rejoindre sur la gauche l’arête est-sud-est en passant devant la sortie du couloir de Chevenne. Par une sente bien tracée mais parfois raide, suivre cette arête facile, plutôt flanc droit, en passant deux ressauts rocailleux. Au pied du « Petit Chauffé » il est soit possible de suivre l’éperon jusqu’à l’aplomb des chalets de la Raille que l’on rejoint facilement, soit de poursuivre par la sente en descendant directement dans les pentes herbeuses jusqu'à rejoindre, après un couloir coincé dans les barres et encombré de pierrailles, le lieu-dit « Sur les Crottes ». De là :
- Pour rejoindre le Mont et Abondance: descendre en longeant la croupe herbeuse jusqu'à retrouver une large piste qui ramène facilement au parking du Sauvage (1h10).
- Pour rejoindre la Chapelle d'Abondance : remonter rapidement au chalet de la Raille puis suivre le chemin (parfois raide) qui ramène au vallon de Nant Séchet et suivre à droite la bonne piste qui mène à Chevenne (1h20).
- Pour rejoindre le col d'Ubine puis Ubine, suivre, sur la gauche, la bonne piste du vallon du Nant Séchet qui mène aux chalets de Mens. A un large replat, la quitter et suivre sur la gauche une sente pas toujours bien tracée qui monte au col d'Ubine puis aux chalets d'Ubine (1h45).