Région de Bossetan - Pentes Raides et Couloirs
 
 
La Tête de Bossetan est le sommet d'une longue croupe orientée ouest-est et qui démarre au col de la Golèse pour s'achever au pied des Dents Blanches. Ce massif à la structure géologique en forme de rouleau caractéristique fait office de frontière avec le Haut-Giffre. Sa longue échine sert de parcours à la plus classique des sorties chablaisienne en ski de rando : on dit couramment se faire un p'tit Bostan (Bostan qui semble être devenu le diminutif de Bossetan !). Son flanc nord recèle plus de quinze pentes et couloirs qui se frayent un chemin à travers d'immenses dalles d'un calcaire lisse et faiblement incliné. Presque du sommet, démarre le fameux couloir de la Virgule dont le tracé spectaculaire est bien visible depuis les chalets de Vigny en montant au col de la Golèse. Presque au centre de la face nord on trouve le couloir central, dont la section droite est la seule descente très fréquemment parcourue malgré un passage très raide et délicat dans son milieu surtout avec le faible enneigement de ces dernières années.
EN BREF - INFORMATIONS SUR LA REGION
Nombre de pentes: 22 Période: Décembre à mai Altitude départ: 1200 m Départ: Morzine
Difficultés: 3.3 à 5.3 Dénivellations: 800 à 1200 m Altitude max.: 2406 m Carte: IGN 3530 ET - Samoëns
DESCRIPTION DES PENTES RAIDES DE LA REGION
 ?                 Pente                 Orient. Hauteur    Cotation   
 alpine
Cotation
toponeige
Pente max. Expo. Type Description  Carte    Topo    Commentaire 
Nb / Dernier
  • [8] 
  •  
NE 350 m D+ S5 4.3 48°  Très forte  A/R Une très très jolie face dans une recoin sauvage de la très fréquentée Tête de Bossetan. L'exposition de la pente est conséquente, mais les difficultés techniques sont moindres que ce que les apparences pourraient le laisser croire. (0 /   -  -  )
    
  • [10] 
  •  
NE 350 m TD- S5 5.1 50°  Forte  A/R Une superbe course complète et variée où on prend autant de plaisir à la montée qu'à la descente. L'ambiance générale de la voie, aérée et ensoleillé, est radicalement différente de celle de l’austère face nord de Bossetan pourtant toute proche. (3 / 11-01-10)
    
  • [4] 
  •  
NE 180 m D S5 4.3 45°  Moyenne  A/R Triangle caractéristique situé à l’extrémité ouest de la combe des Colombes. A enchainer avec la Rampe. [Infos : Timothée Gex-Collet et Mehdi Besson] (0 /   -  -  )
    
  • [21] 
  •  
NW 500 m TD S5 5.1 50°  Très forte  A/R Superbe couloir qui part des abords du sommet, longe une immense barre rocheuse et termine dans un étroit goulet. (4 / 03-01-11)
    
  • [13] 
  •  
NW 500 m D S5 4.2 50°  Forte  A/R Une alternative plus facile au couloir voisin de la Virgule. Très très joli et sauvage. Les larges pentes supérieures sont en must en bonne neige. (0 /   -  -  )
    
  • [23] 
  •  
NW 200 m D S5 4.3 45°  Forte  A/R Très joli itinéraire caractéristique coincé entre deux échines rocheuses. (0 /   -  -  )
    
  • [14] 
  •  
NW 200 m D- S4 4.2 45°  Faible  A/R Deux pentes parallèles coincées entre la Rampe des Choucas et le Pas de la Latte. A combiner avec le Pas de la Latte. Rarement en conditions car posées sur de grandes dalles calcaires. (0 /   -  -  )
    
  • [10] 
  •  
NW 300 m AD+ S4 4.1 45°  Moyenne  B Suit la voie d'été du Pas de la Latte. Peu pratiqué, la majorité des descentes est concentrée dans le couloir central. (0 /   -  -  )
    
  • [14] 
  •  
NW 250 m D- S5 4.2 50°  Moyenne  B Même départ que pour le pas de la Latte, mais au lieu de traverser à gauche on descend tout droit et on prend le couloir de droite. La partie raide à 50 n'est praticable que par bon enneigement, sinon elle s'évite par une traversée en écharpe sur la gauche. 39° de moyenne. Très très parcouru. (1 / 12-02-03)
    
  • [12] 
  •  
NE 190 m D S5 4.3 50°  Forte  A/R Surprenant couloir/goulet qui longe le couloir central droit. A faire tard en saison lorsque l’enneigement est conséquent. (1 / 20-03-07)
    
  • [8] 
  •  
NW 350 m D- S5 4.2 45°  Moyenne  B Idem au précédent mais on suit le couloir de gauche. Les dalles inférieures sont souvent déneigées. 41° de moyenne. Peu parcouru. (0 /   -  -  )
    
  • [6] 
  •  
NW 450 m D+ S5 4.3 50°  Forte  A/R Départ 50 m en aval du Pas de la Latte. Longe grossièrement la large croupe qui borde le flanc Ouest du couloir central gauche. (0 /   -  -  )
    
  • [8] 
  •  
NW 450 m D+ S5 4.3 55°  Forte  A/R Itinéraire qui navigue au centre de la large face Nord de Bostan se glisse à travers les barres rocheuses supérieures. (0 /   -  -  )
    
  • [14] 
  •  
NW 450 m D S4 4.2 50°  Forte  A/R Itinéraire aérien qui démarre de l’Avouille et aboutit dans le bas du couloir central gauche en effectuant une grande diagonale dans la face nord des Terres Maudites. Superbe. (0 /   -  -  )
    
  • [7] 
  •  
NW 450 m TD- S5 4.3 50°  Très forte  A/R Pas abo mais résolument « Gaz Max des Terres Maudites ». (0 /   -  -  )
    
  • [5] 
  •  
NW 300 m AD+ S4 4.1 40°  Moyenne  A/R Deux couloirs démarrent de l'extrémité gauche de la paroi des Terres Maudites et débouchent sur Chardonnière. Celui de droite (lorsque l'on est au sommet) est courbe et démarre vers 1900 m. Il est généralement appelé couloir Tordu. (1 / 25-03-15)
    
  • [1] 
  •  
NW 200 m AD S4 3.3 40°  Faible  B Petit couloir pas très bien marqué qui démarre à l'extrémité de la crête de l'Avouille vers 1800 m. (0 /   -  -  )
    
  • [3] 
  •  
E 300 m TD S5 5.2 45°  Très forte  B Une rampe tranquille, judicieusement placée dans la face, permet de franchir un gros jeu de barres rocheuses. Le reste zigzague au milieu d’éperons rocheux. Une bien belle ligne qui se mérite tant les créneaux où elle est en condition sont rares. (1 / 27-02-09)
    
  • [2] 
  •  
E 300 m TD- S5 5.1 45°  Forte  B Bel itinéraire, pas évident, avec un passage en neige et glace qui nécessite un rappel. (4 / 25-03-06)
    
  • [2] 
  •  
NW 150 m AD S4 3.3 40°  Faible  B Belle balade souvent fréquentée depuis les remontées de Nyon. Moins de 40° de moyenne. (2 / 10-04-07)
    
  • [2] 
  •  
E 270 m TD+ S6 5.3 55°  Très forte  B Très impressionnante descente dans les rampes de la face est, skiée par Marco Deshayes le 30 janvier 2006 et dédiée à Roland Baud, pisteur de Nyon et décédé en 1996 en effectuant son métier. (1 / 01-04-06)
    
  • [1] 
  •  
E 200 m D S5 4.3 50°  Moyenne  A/R Couloir qui démarre de l’arête nord de la pointe de Nyon au pied d'une petite antécime nommée Cornette de Nyon. Cotation à confirmer. (1 / 20-03-06)